Fais de ta vie une aventure

Un jour, nous avions imaginé ce que serait notre vie d’adulte. Nous avions aussi imaginé ce que serait une vie d’adulte idéale, à l’image des valeurs qui nous tenaient le plus à coeur, en osant espérer faire mieux et obtenir plus que ce que nous connaissions.

Et depuis tant de jours que nous sommes adultes, que reste-t-il de ces images? Se sont-elles réalisées? Certaines images complètement irrationnelles une fois imaginées et fantasmées se sont frayées un chemin dans notre réalité. Certaines autres, non. Pourquoi? Peut-être parce que certaines d’entre elles ne nous conviennent plus, peut-être avons-nous changé d’idées à propos de certaines autres, peut-être avons-nous été ralentis ou immobilisés par des obstacles, dont la peur par exemple?

Quand arrive le moment de faire un bilan de notre vie, sommes-nous à même d’être fiers de ce que nous avons accompli jusqu’à présent? Portons-nous l’espoir de ce que nous voulons accomplir dans l’avenir? Considérons-nous avoir les outils nécessaires pour réaliser ce qui nous tient à coeur?

Nous accrochons-nous à des idéaux reçus ou achetés qui ne nous conviennent plus? Il y a des rêves ou des idéaux, des objectifs et des projets que nous avons un jour élaborés et qui ne correspondent peut-être plus à notre réalité? Entre le moment où nous avons élaboré ces buts à atteindre et aujourd’hui, nous avons certainement eu l’occasion d’apprendre à mieux nous connaître. Est-ce que ces buts nous semblent encore réalistes aujourd’hui? Quand je dis réaliste, je veux dire « en accord avec ce que nous sommes profondément et avec les limites que nous avons accepté de nous imposer ».

Ouch, est-ce que je viens de dire que nous acceptons de nous imposer des limites? Tout à fait. Nous avons le choix des programmations mentales que nous perpétuons et auxquelles on accorde de l’importance et de l’énergie. Bien sûr, encore faut-il en être conscient. La vie est un grand centre d’achats et on y achète nos croyances puis on les imprime sur la pellicule de notre mental et on joue le film de notre mental sur l’écran de notre vie. Le film qui joue devant nos yeux n’est nul autre que le film que nous avons imprimé sur la pellicule. Pour changer le film, il faut… changer ce qui se trouve sur la pellicule. Comment on y arrive? On regarde la pellicule, on prend conscience des programmations que nous avons achetées. Elles nous déplaisent? On les remplace par quelque chose de mieux. Le centre d’achats de la vie nous offre tous les choix possibles. À nous d’entrer dans les boutiques qui répondent le mieux à nos aspirations.

La vie que nous avons imaginée est-elle toujours celle que nous voulons? Nous sommes-nous contentés de moins par peur de ne pas être capable de plus? Nous sommes-nous contentés de ce que nous connaissions parce que nous n’avons pas osé imaginer mieux?

Asseyez-vous et fermez les yeux. Appuyez une paume de main sous le sternum  et l’autre paume sur le haut du sternum, un peu sous l’endroit où les clavicules se rattachent. Respirez profondément, autant de fois que nécessaire pour vous sentir calme. Prenez le temps d’imaginer la vie parfaite pour vous dans tous les détails qu’il vous fait plaisir d’imaginer. Prenez plusieurs minutes pour le faire, jusqu’à ce que vous sentiez un sourire de satisfaction se dessiner sur vos lèvres. Remarquez ce que vous ressentez. Quels besoins sont comblés par cette vie parfaite? Vos besoins physiologiques sont satisfaits, vous vous sentez en sécurité, vous vous sentez entourés et aimés, vous sentez que vous êtes en harmonie avec vous-mêmes? Visualisez chaque aspect et laissez l’image vous imprégner de joie et de sérénité. Quand vous rouvrirez les yeux, apportez ce souvenir avec vous, car il sera un point de référence indispensable.

Il arrive que nous considérions que notre vie idéale est incompatible avec nos circonstances présentes. C’est là que commence le travail délicat de la négociation avec soi-même. Si dans ma vision je me sentais en sécurité dans un grand château en Espagne, puis-je envisager de me sentir en sécurité dans une maison de mon arrondissement actuel, ou de celui qui m’intéresse tout près?

Il y a vouloir plus et il y a valoir plus. Si ma vision me permet de me sentir entouré de plusieurs enfants mais que ma condition réelle ne me permet pas d’être parent, peu importe la raison, puis-je trouver satisfaction à ce besoin avec des activités de bénévolat auprès d’enfants et ainsi faire une différence dans leur vie?

Regardez votre vie présente avec gratitude. Vous avez un toit sur la tête? Des vêtements pour vous protéger? De l’eau chaude pour prendre un bain? De la nourriture et de l’eau? Une famille, des amis qui vous aiment? Un ordinateur pour vous divertir? De l’électricité? Vous savez lire? Vous pouvez marcher? Toutes autant de raisons de ressentir de la gratitude envers votre vie.

Être conscient de ce qu’il y a de bon dans sa vie met du baume au coeur et l’emplit de joie. Avoir un but vers lequel s’élever donne de la motivation et l’envie d’avancer. Se connaître permet d’être à l’écoute de ses besoins et de veiller à les satisfaire. Prendre soin de soi permet de recharger la batterie, de recevoir ce dont on a besoin dans un monde où l’on a parfois l’impression de toujours donner à l’extérieur de soi, de retrouver l’équilibre.

Libérés des vieilles balises qui ne vous conviennent plus, la tête emplie de ce qui vous donne envie d’avancer vers ce que vous voulez et armés de paix intérieure et d’équilibre, rien ne pourra vous résister. Et ce qui est encore mieux, c’est qu’il n’y a pas de date précise de départ pour ce voyage, ni de date de péremption à votre billet. Chaque pas vers cette aventure fait partie intégrante du voyage. Chaque détour pris jusqu’à maintenant était également inclus dans le voyage. L’aventure dure depuis plusieurs années, même si vous attendiez d’avoir un billet en main pour officialiser le début du voyage. L’aventure, c’est maintenant. Où allez-vous?

Bon voyage!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s