1. Protéger

J’ai grandi avec l’impression qu’être fille signifiait être faible. Et comme j’étais une enfant sensible, j’étais automatiquement considérée comme étant faible et pleurnicharde. J’ai grandi en souhaitant plus que tout prouver le contraire, prouver que je valais autant qu’un garçon, que j’avais les mêmes capacités. Je me suis intéressée aux arts martiaux, en me disant qu’apprendre à me défendre serait ma planche de salut. Or, mon cheminement martial m’a permis de comprendre qu’au-delà des techniques de combat, d’attaque, de blocage et d’autodéfense, le sentiment ne se résume pas au seul fait de savoir se défendre. Être en sécurité, c’est aussi apprendre à se protéger.